Docteur Hassan Rahmouni : la vaccination contre d’autres maladies protège t-elle contre le covid 19?

Almaghribia Almostakilla : continu

D’après les constatations générales que l’on peut déduire de l’extension du virus corona dans le monde on trouve une faible incidence de la maladie chez la population jeune ainsi qu’une forme grave chez la population âgée. Aussi on note une incidence élevée de la maladie dans les pays développés par rapport aux pays en voie de développement.

Comme nous le savons la vaccination est relativement intensive chez les enfants jusqu’à un certain âge après lequel on ne fait presque plus de rappels.Ce qui nous amene à poser plusieurs questions: Est ce que c’est le manque de rappel de vaccins chez les sujets âgés qui est en cause d’une diminution relative de leur immunité globale contre certaines maladies en particulier virales comme le covid19?
Est-ce que l’absence de certains vaccins chez les enfants de certains pays développés a favorisé l’éclosion de la maladie covid19 chez cette population jeune en particulier le vaccin BCG?
D’après les médias le pourcentage du covid19 des enfants vivants dans les pays développés est plus grand que celui du tiers monde . Ceci est il la conséquence de la non vaccination des nourrissons par certains vaccins supposés inutiles du fait que les maladies contre lesquelles ces vaccins sont destinés ont été totalement éradiquées dans les pays du Nord.

Pouvons nous dire que le système
immunitaire dans ces pays est moins sollicité que dans les pays du sud et se trouve relativement plus fragile

Chez la population âgée pouvons nous dire que l’absence de rappels de
vaccins est en cause de la plus faible réaction vis à vis des infections en particulier virales.
Parmi les vaccins qu’on ne pratique plus dans les pays développés il y a le BCG.Ce vaccin est connu pour sa sollicitation de l’immunité en général. Existent-il d’autres vaccins qui ne sont plus pratiqués dans ces pays et pouvant également être mis en cause dans la propagation intense et la mortalité élevée dans ces pays. En tout cas un retour à la vaccination ne serait ce que par le BCG ferait plus de bien que de mal car elle permettrait en outre de protéger les pays de la
tuberculose qui sévit encore dans le monde et qui pourrait trouver le champ libre pour son extension notamment par le brassard de la population mondiale et l’apparition de bacilles de Koch résistants aux antibacillaires connus actuellement.
Il paraît que tout le monde doit faire un effort pour éradiquer la tuberculose et éviter la propagation de souches dangereuses résistantes aux traitements actuels et qui représentent un danger imminent pour l’humanité toute entière.

En conclusion il est bon d’intensifier la vaccination chez les jeunes en particulier de revenir aux anciennes pratiques de vaccination par le BCG à la naissance et de faire des rappels de certains vaccins chez la population âgée pour mieux faire face à d’éventuelles recrudescences de maladies virales.

Loading...